Le sacrement de l'Eucharistie

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Le sacrement de l’Eucharistie fait partie des trois sacrements de l’initiation chrétienne (Baptême, Confirmation, Eucharistie).

 

Eucharistie006

Qu'est-ce que l'Eucharistie ?

Il s'agit de la présence réelle de Jésus Christ sous l'apparence du pain et du vin. Comme le Christ lui-même nous l'a demandé lors de son dernier repas, le prêtre répète à la messe ses gestes et ses paroles en disant :Eucharistie002.jpg

« Prenez et mangez ; ceci est mon corps.

Prenez et buvez ; ceci est mon sang.

Vous ferez cela en mémoire de moi ».

Il s'agit de la communion. Communion avec Dieu, à travers la présence de son Fils Jésus, et communion avec tous les chrétiens, qui expriment leur foi commune en disant :

« Nous proclamons ta mort, Seigneur Jésus, nous célébrons ta résurrection, et nous attendons ta venue dans la gloire ».

Parmi les sacrements, l'Eucharistie tient une place unique. Tous les autres sacrements lui sont ordonnés ; elle est le sacrement des sacrements. Eucharistie signifie « action de grâce ». En effet, ce repas au cours duquel on fait mémoire de Jésus mort et ressuscité, est l'occasion de la plus grande action de grâce. Communier est à la fois un acte intime qui nous unit personnellement au Christ, et un acte d'Église qui construit la communauté. En recevant le corps du Christ, nous sommes appelés à vivre comme le Christ.

« Devenez ce que vous recevez ! »

Comment recevoir le sacrement de l'Eucharistie ?

Pour recevoir ce sacrement, et communier pour la première fois, il faut se préparer. Cela demande un temps de préparation en catéchèse, une démarche d'initiation au mystère de l'Eucharistie, et une participation régulière à la vie liturgique de l'Église, notamment à la messe du dimanche.

 

Goûtez et voyez
Lorsque tu avances, ne marche pas les mains grandes ouvertes devant toi, n'écarte pas les doigts, mais avec la main gauche, fais un trône pour ta main droite, car elle va recevoir le Roi, recourbe alors ta paume en creux et reçois le corps du Christ, en disant. Amen ! Puis sanctifie tes yeux avec le plus grand soin par le contact du saint corps et consomme-le, en prenant garde d'en laisser tomber.
En effet, ce qui t'échapperait serait comme quelque chose de tes propres membres qui se perdrait. Car, dis-moi, si quelqu'un t'avait donné des paillettes d'or, est-ce que tu ne les tiendrais pas avec une grande précaution... ? Alors n'aurais-tu pas une attention beaucoup plus grande pour ne pas laisser tomber une miette de ce qui t'est plus précieux que l'or et que la plus précieuse des perles précieuses ?
Ensuite, après avoir participé au corps du Christ, approche-toi aussi de la coupe de son sang. Ne tend pas les mains, mais incline-toi en attitude d'adoration et de respect et dis : Amen ! Sois sanctifié par la participation au sang du Christ Et pendant que tes lèvres en sont encore humides, effleure-les avec tes doigts et sanctifie tes yeux, ton front et tous tes sens. Puis, en attendant la prière commune remercie Dieu qui t'a honoré de tels mystères.
Saint Cyrille de Jérusalem (315 - 386) Sur les saints mystères

 

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+