Lève-toi et marche

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Voilà à quoi nous invitent, dans ces prochaines semaines, le Père Thomas et le Père Jean dans les pas de Jésus.

Chers amis en Christ

« Alors que nous attendions avec impatience la fin de la première étape de confinement, nous nous sentons peut-être un peu handicapés, avec peu de force pour avancer.

Alors nous pouvons sans doute entendre l’invitation de Jésus qui produit le miracle :

« Lève-toi et marche ». »

Voilà à quoi nous invitent, dans ces prochaines semaines, le Père Thomas et le Père Jean dans les pas de Jésus.

 

Monseigneur James avait adressé la semaine dernière aux responsables ecclésiaux une lettre inspirante. Il nous livre cette interview pour nous faire comprendre ce qui l’anime et dans quel esprit il envisage la reprise en sortie de confinement.

   https://bordeaux.catholique.fr/agir-et-echanger/covid-19

Il voit les chrétiens comme cette première communauté de Jérusalem qui vit un bouleversement, mais entend aussi la promesse de Jésus : « Vous recevrez une force, vous serez mes témoins, témoins du Ressuscité ».

Il nous pousse à relire ce que nous avons vécu à la lumière de la Parole de Dieu.

Le chrétien regarde la vie avec confiance et réalisme. Il ne se demande pas « comment faire pour reprendre la vie d’avant », mais ce que à quoi le Seigneur l’invite maintenant, les ressources inexploitées que la crise a pu révéler, les pauvretés auxquelles il aura à être sensible.

Comme les apôtres au cénacle, nous voulons avoir un cœur ouvert à l’Esprit Saint : la solennité de la Pentecôte est une occasion pour le laisser entrer, il nous fera sortir de nous-mêmes, de nos peurs, annoncer le Christ, vivre de sa vie.

 

En petits groupes fraternels nous pouvons le laisser travailler : Seigneur que veux-tu de nous aujourd’hui ?

Nous vous proposons quelques pistes de lectures et de chants pour animer les rencontres que vous initierez … tout en sachant que l’Esprit Saint nous guide toujours … l’Esprit est celui qui libère la parole, l’Esprit vit parmi nous il se fait plus clairement connaître, n’hésitons plus « Lève-toi et marche »

Bonnes et joyeuses rencontres à chacun, dans l’attente de nous retrouver en plus grande communauté dès que possible.

Claire pour l’équipe pastorale

Pour quoi cette rencontre ?

Ecouter, Partager, échanger, méditer, relire à la lumière de la Parole de Dieu ou des documents de l’Eglise,  textes de Monseigneur James ou extraits d’encycliques du Pape François ou autres choix.

On pourra placer sur la table une croix fleurie, de l’eau, une bougie allumée, la Bible.

Si l’on est en mouvement lors d’une marche par exemple, prévoir ces symboles au moment des pauses.

Temps convivial pour nous redire à quel point le Seigneur nous aime …

Se préparer à la Pentecôte, accueillir la promesse du Christ

A quelle conversion suis-je appelé ?

Accueillir de nouvelle manière une mission 

Seigneur que veux-tu de moi aujourd’hui ?

 

Comment ?

Après un chant ou une prière de confiance, laisser la place à l’écoute de chacun pour partager ce qui a été vécu dans ce temps de confinement.

Qu’est ce qui nous a été profitable ? Qu’est ce qui nous a fait grandir humainement et chrétiennement ? Qu’est ce qui nous a été éprouvant, difficile, pénible ?

Relecture possible sous forme de la prière d’alliance Merci Pardon S’il te plait

Dans un deuxième temps se plonger dans une lecture inspirante pour nous faire ressortir ...

  • Les textes des Actes des Apôtres avec les catéchèses du Pape

Actes  1,3 – 5 Le voyage de l’Evangile

Actes 1, 21 – 26 Le discernement communautaire, l’unité et la communion

Actes  2, 1 – 4  L’effusion de l’Esprit Saint à la Pentecôte

Actes 2, 42 – 45 L’amour de Dieu et l’amour des frères dans la 1ere communauté chrétienne

Actes 3, 3 – 6  L’accompagnement : Comme Jésus, regarder, prendre la main et relever

 

  • Les lectures bibliques du dimanche ou de la semaine peuvent nous aider à méditer et à nous poser des questions existentielles

Par exemple :

Dimanche 17 mai à la lecture de la première Lettre de saint Pierre Apôtre 3, 15-18

Méditons sur le courage de Philippe et des autres apôtres : jusqu’où va mon courage pour parler de l’Évangile, du Christ qui me fait vivre ?

Saint Pierre nous a dit (2ème lecture) : « Soyez prêts à tout moment à présenter une défense devant quiconque vous demande de rendre raison de l’espérance qui est en vous ».

Suis-je capable de dire en qui et pourquoi je crois ? Comment parler de l’espérance qui m’habite et me fait vivre ?

Lecture du Livre des Actes des Apôtres 8, 5-8. 14-17 : à la prière des Apôtres, les Samaritains deviennent chrétiens par l’imposition des mains et le don de l’Esprit (le Rituel des sacrements n’est pas encore établi ! Et nous voyons ici l’un des cas où le don de l’Esprit précède le baptême d’eau). Et moi, quelle est mon attitude, quel est mon discours au sujet des étrangers, des migrants, ainsi que des « périphéries », des « extrémités de la terre » ?

  • Lettre de Monseigneur James aux responsables ecclésiaux « Dans l’élan de Pentecôte 2020 » avec questionnement personnel

 

- ce dimanche 17 mai : « Jésus envoie ses disciples évangéliser » (Mc 16, 15-18)
- jeudi 21 mai, Ascension : « Jésus monte au ciel » (Lc 24, 50-52)
- dimanche 24 mai : « Marie et les apôtres prient d’un seul cœur » (Ac 1, 12-14)
- dimanche 31 mai, Pentecôte : « Le don de l’Esprit » (Ac 2, 1-4)

 

  • Relire nos parcours selon nos sensibilités avec des textes autour de l’environnement et la vie sociale « Laudato Si » ou pour que notre église reste jeune s’imprégner de « Christus Vivit » ou encore méditer sur les « Béatitudes ».

 

Pour finir, temps convivial selon l’horaire, la durée, le lieu choisis.

Possibilité de rencontrer les prêtres, faire la demande auprès de Vincent Sudre.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+